Les Arcanes de la Lune d'Ambre

Forum de jeu de rôle
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sinta Dabberan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sinta Dabberan

avatar

Masculin Messages : 16
Origine : Ahmeden

MessageSujet: Sinta Dabberan   Mer 2 Juin - 12:35

Sinta Dabberan


(J'ai cherché d'autres images qui pourraient correspondre, mais je n'en ai pas trouvé.)


Sexe : Masculin
Race : Centaure & Naëkken
Taille : 1m25
Origine : Ahmeden
Résidence : Prézéa
Liens avec les autres personnages : Fils adoptif de Jonatan Dabberan, un Cylian (non joué), ami d'une petite Cylian (pas encore jouée), et élève de Valnea (qu'il considère comme sa sœur)
Rôle(statut/métier) : Élève de Valnea
Éléments : Lumière, air & terre

Apparence : Sinta est chétif pour son âge. Alors que la plupart des enfants atteignent sans problème le mètre 30 voire 35, il ne dépasse pas les 1m25. Cependant, le fait qu'il soit Centaure et Naëkken, lui donnant ainsi une apparence différente de tous, impressionne les autres, et pallie aux problèmes que sa taille pourrait causer. En effet, tous sont habitués à fréquenter des Centaures et des Naëkkens, mais Sinta en est un mélange intéressant : bien sûr, il est mi humain-mi cheval, mais en plus, il a la couleur de peau dorée des Naëkkens, bien qu'elle soit claire et non sombre. Ses cheveux mi longs, eux, sont dorés, ce qui n'est le cas chez aucune des deux races, et donc assez surprenant.
En plus de cela, comme il s'entraine très souvent au maniement de l'arc et ce depuis son plus jeune âge, il est bien musclé, pour un enfant de son âge. Cela dit, vu sa taille chétive, et son poids peu important le rend maigre, donc les muscles associés à la maigreur ne font pas bon ménage.

Caractère : Sinta est la douceur et le calme même. Peu propre à ses races d'origine, cela viendrait plutôt de la nécessité à se fondre dans le décor, au milieu d'un peuple si différent de lui. Il n'oserait pas élever la voix, pas plus que de s'imposer dans un groupe : il est très timide. En plus de cela, il affiche toujours un air heureux, comme s'il appréciait chaque instant de ce qu'il vivait.
Cela dit, cette joie de vivre (bien que discrète) et cette harmonie font de lui un être très sensible, qui n'hésitera pas à s'émouvoir devant les choses les plus simples (l'éclosion des fleurs aux printemps, la naissance d'un animal, etc.), quitte à verser des larmes de bonheur (ou quelques fois de malheur, mais peu devant les autres, car il a pour ambition de rendre ses fréquentations heureuses, pas de les faire être tristes).
Cependant, et cela, peu de gens sont au courant, il ressent au fond de lui une grande tristesse, que ses parents aient préféré à tout prix (quitte à devenir méprisés) revenir respectivement parmi leurs peuples, au lieu de l'élever, et il lui arrive de céder au découragement et à la mélancolie bien souvent, s'abstenant de le montrer uniquement pour ne pas peiner les autres.
Il est très (un peu trop) généreux, et soucieux du bien-être des autres.

Mode de combat :

  • Armes : Lors de ses 3 ans, un mystérieux arc lui parvient, d'une couleur argentée : un arc Naëkken. Sinta, trop petit pour saisir tout ce qui découlait de ce présent, et joyeux comme un enfant recevant un cadeau d'une grande richesse, il l'adopta sans hésiter et chaque jour s'entraina sans répit, afin de le maîtriser au mieux. C'est la seule arme qu'il possède et manie, peu porté sur l'assassinat d'êtres vivants. Il l'utilise d'ailleurs rarement dans ce but, bien qu'il aille chasser quelque fois pour offrir de la bonne viande aux domestiques que son protecteur et lui avaient, peu habitués à en manger à cause du coût trop élevé, mais répugne à le faire.
    Quant à combattre des personnes, à 8 ans, il n'a jamais été confronté à cette situation...

  • Magie : Sinta n'est pas très à l'aise avec la magie, surement un contrecoup de ses origines qui, même s'il n'a jamais fréquenté les Centaures ou les Naëkkens, influent probablement sur lui. Cependant, désireux d'être en harmonie avec les autres et soucieux du bien être des autres, il maitrise la magie de la lumière afin de venir en aide à tous, par divers soins. Aussi, la magie de la terre et celle de l'air font de lui un être non seulement capable de lire le passé, le présent et le futur dans les étoiles, mais aussi d'être en communion avec la nature, de bénéficier des vertus les plus secrètes de sa flore.
    Il l'utilise uniquement afin d'apporter son aide aux autres, et non pour combattre.


Histoire : On peut dire de Sinta qu'il a une naissance spéciale. En effet, il est le fils d'un Centaure et d'une Naëkken qui, jeunes et insouciants, n'avaient pas mesuré les conséquences de leur fréquentation, et ce qu'ils y perdraient. Ils n'avaient jamais été très appliqués à étudier les mœurs de leurs peuples mutuels, préférant se distraire, et ils n'avaient par conséquent jamais pris au sérieux l'exclusion de leur tribu s'ils fréquentaient des étrangers à leur peuple, n'étant pas au courant des nombreuses situations similaires survenues dans le passé.
Ainsi, ils batifolèrent suffisamment pour avoir un enfant ensemble.
A ce moment là, l'un et l'autre furent bannis de leurs tribus, et restèrent ensemble jusqu'à la naissance de l'enfant. Cependant, sitôt né, et tous deux ne se supportant plus, ils l'abandonnèrent aux portes de Prézéa, à proximité de Ahmeden où vivent leurs tribus, et s'humilièrent pour réintégrer une place au sein de leurs semblables. Ils ne se revirent plus jamais ni ne revirent l'enfant abandonné.

Alors qu'il rentrait d'une ballade, Jonatan, un Cylian, vit le petit devant la porte. Il était évident qu'il venait de naître : il pleurait, ne portait rien, était chétif, visiblement abandonné... Ayant le cœur sur la main, Jonatan décida de le recueillir, et l'éleva comme le propre fils, sa compagne étant décédée après seulement 3 ans de leur mariage et ne lui ayant pas donné d'enfant. Sinta n'eut jamais de mère, Jonatan ayant en premier lieu été trop meurtri pour s'intéresser à nouveau aux femmes, et après, l'éducation de Sinta l'avait trop occupé.
Ainsi, jusqu'à ses 3 ans, il vécut parmi les Cylians uniquement, se liant particulièrement avec l'une d'entre elle (sans nom si quelqu'un en vient à la jouer).
Ses 3 ans sont un point culminant dans son existence, car Jonatan jugea qu'il serait bénéfique à Sinta de comprendre qu'il n'était pas un Cylian. En effet, à force de les fréquenter et d'être surprotégé par Jo' (qui avait peur non seulement que Sinta soit repris par ses parents, mais aussi qu'il soit lynché par les autres peuples à cause de sa différence, sans qu'il ne puisse la défendre), Sinta croyait être l'un des leurs, trop petit pour comprendre qu'il était différent. Jonatan, à vrai dire, ne le fit pas de gaité de cœur, mais l'arc Naëkken que Sinta reçut à son troisième anniversaire lui fit comprendre qu'il ne pouvait pas le garder pour lui et dans l'ignorance pour toujours. C'est ainsi que, pour lui permettre de se mêler aux autres, il lui chercha une perceptrice. Il fut donc confié à Valnea pour qu'elle l'éduque, le forme au maniement de l'arc, à la magie.

Il vivait toujours chez Jonatan, mais il passait ses journées en ville (Jo' habitant hors du centre ville), quelque fois dans une salle d'entrainement avec des mannequins destinés à recevoir les flèches ou les jets de magie que Sinta essayait de maitriser. Aussi, à la demande de Jonatan, Valnea présentait quelques fois des membres d'autres peuples à Sinta, pour lui faire connaître les différentes populations, leurs mœurs, leurs coutumes, etc.

Elle n'a pas encore abordé ce sujet, mais elle compte aussi lui faire connaître les Centaures et les Naëkkens, afin de lui parler de ses origines.

A part ça, Sinta vit tranquillement, dans sa petite routine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Sinta Dabberan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Arcanes de la Lune d'Ambre :: Presentation :: Vos personnages :: Fiches de personnages validées-
Sauter vers: