Les Arcanes de la Lune d'Ambre

Forum de jeu de rôle
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ailanda

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ailanda
Nahel
avatar

Masculin Messages : 22
Familier : Nal (daemon) Frey (tressysme)

MessageSujet: Ailanda   Mer 2 Juin - 12:22

~~ Ailanda ~~






Sexe : Masculin
Race : Nahel
Taille : 1m78
Origine : village à présent disparu "Blix"
Résidence : errant
Liens avec les autres persos : ami avec Eimile
Statut : Vagabond
Métier : voyageur faisant de petits boulots de ci, de là
Éléments :
- vent
- feu (notamment ca lui évite de se faire brûler les fesses par son compagnon tressysme )





Apparence : Ailanda est un homme d'apparence calme, ayant souvent un sourire aux lèvres, qu'il soit doux ou amusé. Il a une silhouette assez bien proportionnée, faisant 1 mètre 78 pour 72 kilos, ses muscles ne ressortant pas trop sauf quand il est torse nu.

Son visage jeune, ayant 19 ans, est encadré par une courte barbe qui le vieillit un peu tandis qu'il a des cheveux de couleur aile de corbeau lui tombant légèrement sur les épaules. Il a des yeux de couleur vert émeraude, qui allant de pair avec son sourire, pétillent souvent d'une certaine espièglerie ou curiosité, ce qui au contraire de la barbe, le rajeunit. Son regard est d'ailleurs souvent le reflet de son humeur, pouvant ainsi le trahir malgré les apparences, notamment quand il devient sombre, lui donnant une certaine intensité.

Il porte des vêtements de confection assez simples mais bien pratiques pour ses voyages, ainsi qu'une besace sur le coté et un sac à dos pour y mettre divers affaires, comme des vêtements de rechange, une couverture ou de la nourriture. Il porte à la ceinture deux dagues pour le combat sans avoir d'arc malgré qu'il sache l'utiliser car trouvant cela point pratique pour voyager à la belle étoile.

Sous la forme de son totem qui est le chat, il a un pelage noir et des yeux verts, étant aussi élancé avec quand même du muscle pour pouvoir grimper aux arbres ou sauter en bon chat et non faire le gros pépère.

Caractère : Comme son apparence peut le laisser imaginer au premier abord, il est de nature assez calme en surface, voir mature. Pourtant, comme son regard l'indique, il a gardé un esprit de grand enfant en lui malgré ce qu'il a vécu... venant peut être de l'influence de son totem.... le chat. Cela se traduit par un coté espiègle, joueur, mais aussi curieux et assez insouciant, pour le plus grand plaisir de Frey, son compagnon tressysme mais au plus grand désarroi de Nal, le compagnon daemon, qui se retrouve entrainer par les deux autres membres du trio dans des explorations loin d'être toujours tranquilles. Car si son errance l'amène à travailler en faisant de petits boulots comme dockers par exemple, ceci contribuant à lui maintenir une certaine musculature, il adore explorer de vieilles ruines ou coins pas toujours hospitaliers, là où peu de gens s'aventureraient.

Pourtant il n'est point chasseur de trésors dans l'âme, revenant même souvent sans aucun objet, sauf circonstance exceptionnelle pour lui s’il le trouve cool comme il dit, ou pour aider ne pouvant y arriver. Pour lui, ce qui compte et qu'il trouve palpitant, c'est de déceler ce qui se cache dans tel coin, ou sous tel vieux bâtiment. Il trouvera d'ailleurs beaucoup plus enrichissant de voir une belle plante dans un endroit dangereux, et de la laisser pour que d'autres aventuriers comme lui puisse éventuellement en profiter, que de la cueillir pour la revendre à un mage.

Couplez à son manque d'intérêt le fait qu'il soit insouciant, et vous comprendrez qu'il n'a souvent que peu de richesse sur lui, et qu'il n'en aurait autant carrément point si Nal ne veillait pas.
De son totem, il a un tempérament indépendant par rapport à la plupart des gens, sauf ses deux compagnons de voyage, même s’il se lie assez facilement d'amitié, et pourrait faire beaucoup au nom de cela. Sa nature curieuse, ainsi que le sang paternel qui coule dans ses veines ont fait qu'il est un errant dans l'âme mais également par choix.

Signes particuliers : Il a au niveau de son flanc droit un vielle cicatrice souvenir du passage d'une pattes l'ayant griffé. Il y a 4 rayons parallèles que la peau à recouvert, formant une sorte de bosse par dessus cela.

Mode de combat:

-Armes: Même s’il sait se servir d'un arc, il privilégie le combat rapproché, possédant deux dagues. L’une d’elles est des plus banales, faite en acier, avec une garde simple, faisant 50 cm de long donc 30 pour la lame.

La deuxième est plus particulière car étant non seulement magique mais aussi un souvenir qui tient au coeur d'Ailanda. En effet, il a découvert cette dague à l'âge de 9 ans lors de sa première vraie exploration. Il l'avait montrée à son père en étant tout fier, tel un trophée. Son père lui avait adressé un sourire et un regard qui restent gravé dans le coeur du jeune homme. La poignée est noire, la garde ciselée pour finir par de chaque coté une gueule de dragon et la lame est de couleur acier. La poignée et la lame sont recouvertes de runes qui lui donne son pouvoir magique. Elle permet d'absorber le feu qui entre en contact avec la lame, et perce toute protection non magique. Pour Ailanda, l'arme a dut être faite par un mage qui pensait peut -être affronter un dragon avec, même si rien que le fait d'imaginer la scène le fait sourire.

Son style de combat est basé sur le mouvement et la vivacité. Tel un chat, il tourne prêt à donner un coup de patte avec une dague. Il visera s’il peut les points faibles, pouvant être à l'occasion d’un combat un peu sadique.


-Magie: loin d'être un mage accomplit, il sait pourtant se servir de la magie. Il l'a apprise tout jeune, avant la destruction de son village, et il serait incapable de l'apprendre à une autre personne. Pour lui c'est un plus, voir un truc rigolo mais sans plus, et n'ayant jamais cherché à en apprendre plus.

Absorption du feu : Il peut dans une certaine mesure absorber du feu s’il le voit arriver. Il peut ainsi absorber la flamme d'un tressysme mais point celle d'un dragon, ca ferait surcharge.

Création de feu : il peut créer une flamme dans la paume de sa main, qu'il garde ou qu'il peut lancer. Cela peut servir à allumer une torche ou bien être utilisé comme une balle de feu (et non une boule, vu le diamètre la puissance dépendant de sa force de lancer à lui, vu qu'il doit la projeter.

Eteindre le feu : il ne pourra pas éteindre un incendie mais un feu de cheminée oui très utile quand son tressysme fout le feu quelque part, s’il ne s'est point trop étendu... en gros en agissant très vite.

Création de vent : il peut créer une légère brise ou une petite rafale de vent.

Bouclier de vent : un vent tourbillonnant l'entoure, détournant les projectiles voire les attaques, dépendant de leur puissance de pénétration.

Lévitation : il peut créer un tourbillon de vent sous ses pieds, qui le fera s'élever un peu dans les airs ( 5 mètre maximum) et juste s'élever, ne pouvant avancer avec cela.

Lame de vent : il peut lancer vers un ennemi une lame de vent tranchante

Il utilise la magie de temps en temps mais sans excès, car cela le fatigue.

Ce n'est pas vraiment de la magie mais un don inné des gens de son village, allié à l'expérience qui fait qu'il peut comprendre et se faire comprendre assez bien des animaux et monstres, voire ressentir leur émotions. C'est d'autant plus vrai avec Nal voir Frey, qu'il côtoie tout le temps.



Familier:


~~ Nal ~~





Alors qu'il était tout jeune, ses parents furent intrigués que ses premiers mots furent papa, maman et Nal. Que pouvait bien vouloir dire ce Nal? Un ami imaginaire si jeune? Car nulle connaissance à eux pouvait être ce Nal. intrigués mais pas vraiment préoccupés, il ne découvrirent la réponse que quelques mois plus tard en apercevant leur enfant jouant avec un daemon, qui disparut aussitôt qu'il aperçut les parents, devenant invisible, sous les applaudissements du petit, tout amusé par ce tour.
Un peu inquiets pour leur fils, ils demandèrent conseil à un sage du village, qui leur conseilla de laisser faire, car sinon ils pourraient autant casser ce lien s'étant noué entre ses deux petits êtres.

Ils finirent par rencontrer ce Nal "officiellement" quand leur fils eu 3 ans passé, ayant convaincu son ami de rester avec lui devant ses parents. Pour la petite histoire, la rencontre d'Ailanda et de Nal s'est produite quand le petit ne savait pas encore parler, ni même marché. Il bougeait à 4 pattes, découvrant son petit monde sans toujours avoir l'accord parental. Lors d'une de ses escapades d'au moins 4 mètres, il tomba nez à nez avec un daemon. Ce dernier fuyant un homme du village voulant l'apprivoiser avait finit par entrer dans cette maison. Le premier instinct du daemon, se sentant acculé, fut de faire des étincelles avec ses pattes qui n'eut pas l'effet qu’il espérait. En effet, au lieu de faire peur à bébé, cela l'amusa beaucoup, le faisant rire. Et de cet évènement qui intrigua le daemon sur le coup, naquit une amitié des plus fortes, Nal devenant le frère d'Ailanda à ses yeux.

Nal est la "sagesse" du petit groupe qu'il compose avec Ailanda et Frey. Il tente de tempérer, pas toujours, avec succès la curiosité de ses compagnons, qu'il finit par suivre bon et mal gré. Fidèle en amitié, il ne les abandonnera pas malgré la où ils peuvent l'entrainer. Et puis le tempérament de ses camarades a un peu déteint sur lui, même si il aimerait des fois que cela soit plus dans l'autre sens.

Nal est un daemon vif et malicieux comme ses autres congénères. Il aime bien squatter les épaules d'Ailanda quand il ne se trouve pas un coin au chaud pour se lover. Et si en apparence il a des rapports des fois électriques avec Frey, au final il l'aime bien, veillant sur lui comme un grand frère.



~~ Frey ~~





Frey est un tressysme noir avec des yeux rouges comme ses congénères. Il a un caractère assez emporté, prompte à lancer un petit jet de flammes quand on le cherche, en tout cas à ses yeux.
Il est un peu le chien fou du groupe, et aussi le plus jeune. Il a rencontré Ailanda et nal alors qu'il venait de "discuter" de façon assez énergique avec un monstre l'ayant laissé blessé et bien affaibli.
Son premier réflexe pour leur souhaiter la bienvenue fut de leur lancer à eux aussi un jet de flammes, faisant reculer le daemon de peur tandis que l'humain absorbait son attaque.

Se retrouvant à leur merci, il fit bon gré mal gré et se laissa faire. A sa surprise ils le soignèrent et le veillèrent quelques temps. Pendant ce laps de temps ils nouèrent des liens pour finalement se joindre à eux se trouvant des affinités avec le jeune humain.... peut être à cause du totem. En tout cas il se montre aussi curieux et prêt à foncer qu'Ailanda.

Et s’ils se disputent souvent avec Nal, ils ont noué un lien d'amitié pouvant se pourrir, mais au final toujours prêts pour s’entre-aider l’un l’autre, voire pouvant être complices sur un mauvais coup ou deux.

Il aime virevolter autour d'Ailanda, titillant des fois le daemon sur ses épaules, et squatte avec un grand plaisir les âtres de cheminée.

Histoire: Ailanda est né dans le village de Blix, situé en bordure de la forêt de Cymarah, la où les bois recouvrent les flancs des montagnes. Ce village, à la base de Nahels, à vue au fil des temps des humains venir et s'installer parmi eux donc le père d'Ailanda, Elric. Ce grand voyageur avait en effet décidé de faire halte dans cette communauté réputée pour vivre en bonne harmonie avec son environnement et "produire" de très bon dresseurs d'animaux et de monstres.

Lui qui pensait rester que deux semaines finit par s'établir plus ou moins dans ce village après avoir croisé le regard de celle qui allait devenir sa femme, Nalia. Un simple regard avait suffit pour que cela fasse tilt, surtout pour lui, même si la belle se laissa volontiers faire la cour par cet homme qui ma foi, ne l'avait tout de même pas laissé insensible dès la première fois, même si elle aurait préféré mourir que de l'admettre. Comme disait Elric "ha les femmes".

Ainsi, une fois qu'ils s'étaient "domptés" mutuellement, ils s'unirent, et de cette union naquit 3 ans plus tard Ailanda.

Remuant comme son père ou espiègle comme sa mère selon le point de vue prit, le bébé eu très tôt l'envie de bouger, de voir plus loin ce qu'il y avait, ne tenant pas en place. C'est d'ailleurs ainsi qu'il fit la connaissance de celui qui devient comme son frère, Nal. Et si le père fut intrigué par cette relation, lui comme sa femme l'accepta facilement, voyant même en ce daemon un peu un protecteur, lui confiant leur "bébé" qui grandissait, en espérant que la nature assez craintive des daemons tempère les ardeurs de leur fils dans ses envies d'explorer, l'espoir faisant vivre.

Vers l'âge de deux ans, sa mère le prit sous son aile pour lui montrer la magie, lui apprenant sous forme de jeu afin qu'à son âge cela devient instinctif si plus tard il suivait cette branche. Car plus tard un autre lui enseignerait un autre art ou métier. Cela pouvait être par exemple un sculpteur, puis plus grand un chasseur. En effet, avant 16 ans, l'enfant dans ce village avait la possibilité de s'exercer et découvrir plusieurs formations, qu'il puisse choisir en son âme et conscience celle que plus tard il développerait pour en faire son métier. De plus, cela permettait de tisser des liens entre les membres du village, notamment entre anciens et enfants.

Sa maman montra ainsi à Ailanda quelques petits tours de magie pour lui apprendre les bases pour manipuler l'élément du vent, tandis que papy lui montrait pour le feu. Souffler une chandelle, allumer une torche, rien de bien sorcier mais qui lui donnait déjà un bon aperçu.

Pendant ce temps là son père reprit ses voyages, même si à présent il avait un foyer vers lequel revenir. D'ailleurs, il avait pendant que son fils grandissait presque pas quitter le village, et les voyages qu'il entreprit ne prenait maintenant en général moins d'un mois et demi. Il en avait besoin et sa femme le comprenait, même si cela ne l'empêchait de lui passer un sacré savon quand il rentrait en retard d'expéditions, ce qui pouvait choquer les nouveaux venus mais non les habitués, qui s'amusaient de cette forme de bienvenue entre eux. Et même si Ailanda désira assez tôt suivre son papa, ses parents décidèrent de réserver cela pour quand il serait adolescent.

Ainsi la vie s'écoule et qu'Ailanda se met à apprendre à lire et écrire Nal finit par se présenter officiellement auprès des parents, devenant un membre de la famille. Vers 5 ans, il rentre en formation auprès d'un vieux dresseur, Urgus, ayant parcourut le monde pour revenir la vieillesse venant finir ses jours ici. Ailanda semble alors montrer d'intéressantes prédispositions sous l'enseignement d'Urgus, qui mêle expérience pratique, savoir mais aussi histoire de voyages faisant pétiller les yeux du jeune garçon. C'est lors de cet période d'apprentissage qu'il reçu la cicatrice à son flanc droit.

Alors qu'il était sortit du village avec Nal, sans son mentor, il tombât sur une belette, qu'il avait déjà rencontré avec Urgus. Insouciant, il s'avança vers elle sans faire attention que son compagnon était nerveux et que l'animal semblait sur la défensive. Insistant trop, il se prit un coup de patte qui lui lacera son ventre, le faisant reculer de surprit, surtout que la belette semblait être sur le point de l'attaquer de nouveau. Heureusement le daemon réussit avec son électricité à faire que l'animal ne passe pas à l'action. Ailanda prit alors avec Nal la fuite, retournant au village. Il raconta ce qu'il lui était arrivé tandis qu'il se faisait soigné. Urgus intrigué s'absenta et revient plus tard avec un sourire des plus amusé. A ses yeux c'était une bonne leçon que lui permettait de donner ce petit incident. Ainsi, il expliqua le pourquoi du comment au jeune homme et à ses parents. La belette protégeait tout simplement ses petits, qui devaient être non loin. Ce sentant acculer par le petit, elle avait tout simplement réagit comme toute mère voulant protéger ses enfants. Ce fut la une des leçons de vie les plus importantes pour Ailanda, car Urgus et ses parents lui parlèrent ensuite qu'une même situation pouvait être vue de différente point de vue, et qu'il fallait en chaque circonstance essayer de le voir, car ainsi on pouvait éviter bien des soucis.

La cicatrice resta et aujourd'hui, il lui arrive d'avoir le tic de repasser ses doigts sur les traces que lui a faite cette griffures en souvenir de cela.

Alors que la vie au village se déroulait paisiblement et agréablement, tout bascula vers les 7 ans d'Ailanda. Une nuit comme les autres, sans que personne ne s'y attendent, le village subit une terrible attaque de griffons. Le village prit de cours fut rapidement débordé, la panique prenant corps dans ce village au milieu des cris et des râles de ceux périssant déjà sous les griffes de ces monstres.

Tandis qu'Elric allait voir à aider les autres, et voir si il voyait ses beaux parents, Nalia resta auprès de son fils pour le protéger... et c'est ainsi qu'elle périt. Alors qu'elle venait de repousser un griffon d'une puissante rafale de vent, elle n'eut le temps que de se jeter instinctivement entre un autre et son fils, se faisant griffer profondément le dos sous le regard d'un Ailanda pétrifié par cette vision. Il grava en lui même le dernier sourire de sa mère, des plus doux, tandis qu'elle tombait vers lui, heureuse d'avoir ainsi protégé son petit.

Il ne put détourner le regard du corps de sa mère ainsi allongé sur le ventre devant lui alors que le danger restant pourtant bien présent. tandis que les larmes coulaient des joues du jeune garçon, le griffon s'apprêtait à réunir l'enfant et sa mère dans l'au-delà. C'est alors que Nal bondit courageusement entre eux le monstre et son "frère"... sauf qu'il ne faisait pas le poids. Ailanda quand à lui releva le regard vers le David et Goliath qu'il avait devant lui. Il se sentait ailleurs, étant là sans être là.

L'animal totem d'un Nahel l'habite des ses premiers instant de vie, l'accompagnant tout au long de sa vie, faisant partie intégrante de lui, sauf que dans ce village, souvent la "révélation" se fait quand l'enfant arrive vers ses 12 ans, aidé par les sages du villages qui l'accompagnent et guident. Il peut alors pleinement en profiter, consciemment de son lien et avec quel animal. Sauf que Chat peut être tricheur, et c'est ainsi qu'il vint en aide à un Ailanda complètement perdu en cet instant. Lé coté humain du jeune garçon étant déconnecté, Chat fit appel aux instincts de survie qui sommeillent en chaque être. Ailanda prit alors la forme de son totem, et prit la fuite, abandonnant sa mère derrière lui, tandis que Nal, devenu invisible, emboitait le pas, laissant sur place un griffon des plus furieux.

Finalement il réussit à se cacher durant cette nuit d'horreur, blottit contre Nal.

Le bilan de cette attaque fut très lourde, les trois quarts des habitants ayant périt, pas une famille n'ayant pas été touché. De la famille d'Ailanda, outre lui et Nal, restait son père et sa grand-mère, son grand père ayant lui aussi périt en tentant de tenir tête à ses monstres.

Marqué par cette nuit, la plupart des survivants décidèrent d'abandonner ce village pour prendre la route et se trouvait un autre point de chute, loin des restes qui leur rappelaient de trop poignants souvenirs.

Ainsi, les morts mit en terre ou brulés, le village se vidant de ses derniers villageois, ou presque. Car du coté de la famille d'Ailanda, on avait décidé de rester, ou plutôt la grande mère, Astia, refusa de quitter ce village qui l'avait naitre et vivre. Ne pouvant la laisser ainsi, Elric décida lui aussi avec son fils de rester encore un peu.

Vivant en hommes des bois dans ce village sinistré, Astia prit sur elle d'apprendre à son petit fils à faire corps avec son totem, et ainsi pouvoir devenir un vrai nahel. Rongé par les évènements de la nuit des griffons, ou elle y avait perdu sa fille et son "insensé" de mari disait elle le regard des plus triste, elle apprit aussi à Ailanda à tourner la magie pour qu'elle soit plus offensif, et pouvoir ainsi se défendre. Si son élément était l'eau, elle avait assez vécu avec son mari pour savoir montrer à son petits fils comment utiliser les bases apprises avec sa mère et son grand père pour faire mal voir tuer si besoin.

Malgré la présence de son petits fils pour lui réchauffer le cœur, elle finit par s'éteindre pour rejoindre son amour et sa fille, n'arrivant pas à vivre sans eux. Cela arriva la nuit un an après la fin du village, alors qu'Ailanda était devenu un vrai nahel, pouvant notamment devenir un chat noir aux yeux vert à sa guise, comme ayant attendu d'avoir finit cela pour rejoindre le repos éternel.

Astia disparut, plus rien ne retenait le père et son fils dans ses ruines. Ils prirent donc la route, Elric voyant cela comme un voyage initiatique pour son fils. Il approfondit les bases d'Ailanda en survie en milieu montagneux ainsi que dans la forêt, tout en l'élargissant à d'autres environnemenst naturels, comme le désert ou la plaine. Il lui apprit aussi à se battre, le style de son fils se portant sur le combat avec deux dagues. Il lui fit même découvrir les villes et villages autre que celui de son enfance. Il en fit un voyageur, tout comme lui, et surtout, ils discutèrent beaucoup, l'enfant ayant besoin de retrouver des repères après ce qu'il avait vécu, et d'essayer d'évacuer le plus possible.

Durant ce voyage, grâce à l'enseignement de son père, mais encore plus ses paroles, Ailanda reprit du poil de la bête, retrouvant notamment une certaine envie, chasser le naturel il revient au galop.
Avant même ses 16 ans, il avait décidé ainsi plus ou moins d'être comme son père, à la nuance qu'il serait encore plus explorateur. Il avait d'ailleurs profité de certaines étapes de leur voyages pour partir avec Nal explorer certains coins à l'abandon. C'est d'ailleurs au cours d'une de ses fouilles qu'il rapporta une dague magnifique à son père. Il ressentait en lui tellement ce besoin, cette envie que le jour de ses 16 ans il s'en ouvrit à son père. Son père prit cela avec le sourire, s'en étant déjà bien douté en voyant son fils grandir.

Ils passèrent encore 6 mois ensemble avant que son père décide que leur chemin devait se séparer.car depuis la nuit des griffons, une question hantait Elric.... pourquoi? Et à présent que son fils était devenu un homme, il pouvait se tourner pour essayer de répondre à cette question. Il avait bien quelques idées, mais rien de concret, et il doutait d'avoir un jour la vraie réponse. C'est pour cela qu'il ne voulu pas entrainer dans cette quête autant vaine son fils. Il y avait tant de chose à voir pour ce "petit" qu'il ne voulait l'entrainait dans ses démons.

Après une longue nuit à discuter sous les étoiles, ils se séparérent donc après une longue étreinte.
Ainsi Ailanda se retrouva avec juste Nal à ses cotés, face au vaste monde qui s'ouvrait devant lui. Comme peut être un signe, ils rencontrèrent peu de temps plus tard Frey, un tressysme ayant son caractère mais se relevant un bon compagnon de voyage.

Pour arrondir un peu leur pécule, Il arrive à Ailanda de faire des petits boulots comme docker dans un port, ou aide dans la construction. C'est ce qui explique que malgré sa silhouette assez fine, il soit assez musclé.

En deux ans le trio a eu le temps de voyager et de tisser de fort liens avec le petit derniers, se retrouvant plus d'une fois en fâcheuse posture, que cela soit à cause d'Ailanda ou Frey, au grand dam de Nal. D'ailleurs, il y a peu, ils ont fait une étrange rencontre.

Il était allé chercher du petit bois pour un feu de camps, laissant ce dernier sous la garde de ses deux amis quand revenant vers eux il entendit un drôle de cri venant de là bas. Il se précipita pour voir une guerrière menacer Frey de son épée. Lâchant son bois, il apostropha cette dernière, prêt à saisir ses dagues. cette dernière surprise, fut un instant semble t il perdu. Il rit ensuite de bon cœur en apprenant la mésentente d'où était né cette situation. Il présenta Frey et Nal ainsi que lui même à la guerrière, qui releva s'appelait Eimile. Il lui proposa de partager son feu de camps avec elle et de fils en aiguilles, se mirent à discuter et sympathiser. Alors qu'il expliquait la relation "privilégier" entre ses deux amis, il caressant Nal. La guerrière, un peu gênée, en fit de même pour s'excuser avec Frey qui boudait depuis le début. Et même si il continua à faire mine d'être de mauvaise humeur, il apprécia ce geste.
Au matin, ils décidèrent tout quatre de faire un petit bout de chemin ensemble. Quatre cinq jours plus tard, ils se séparent pour reprendre chaque leur route.

Ailanda Nal et Frey se retrouvaient à nouveau tout trois pour "défier" ce monde et ses mystères.


Dernière édition par Ailanda le Dim 6 Juin - 17:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ailanda
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Arcanes de la Lune d'Ambre :: Presentation :: Vos personnages :: Fiches de personnages validées-
Sauter vers: